< Retour aux actualités

Parentalité : concrètement, on fait quoi ?

Au-delà des effets d'annonce, les entreprises mettent en place des actions concrètes visant à appréhender la parentalité de leurs salariés.

Agir pour la parentalité, c'est désormais une volonté forte de la part de beaucoup d'entreprises. Le faire, c'est prendre conscience des préoccupations quotidiennes des salariés dans leur vie personnelle et faire en sorte de les minimiser, pour rendre ces derniers plus sereins et efficaces au travail.
On l'a vu, permettre aux salariés de concilier au mieux vie familiale et vie au travail est primordial, et tous les responsables RH l'ont intégré. C'est d'autant plus vrai pour les salariés qui ont des enfants, et pour qui concilier les deux aspects est parfois compliqué. Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à mettre en place des mesures favorisant la parentalité. Ce thème était d'ailleurs au centre des échanges lors de la dernière convention* organisée par l'Observatoire de l'équilibre des temps et de la parentalité en entreprise (OPE), en février dernier. Casino, BNP Paribas, Banque de France, les responsables RH de diverses grandes sociétés sont venus dévoiler leur manière d'aborder la question et témoigner en particulier des actions concrètes qu'ils ont mises en place.

Des ateliers pour mieux comprendre

Parce qu'avoir un enfant - surtout quand c'est le premier ! - est une aventure dans laquelle on s'engage sans certitude, certaines entreprises choisissent d'informer au mieux leurs salariés parents. Casino propose ainsi des ateliers « aidons les parents » : des experts viennent à la rencontre des collaborateurs, soit pour des échanges libres, soit pour aborder un thème précis, tels que « L'arrivée d'un enfant, gardez l'équilibre » ou « Papa, maman écoutez ce que je ne dis pas ». Dans le même esprit, La Société Générale a créé des ateliers « mieux gérer le temps des écrans », « mieux communiquer avec les adolescents » ou encore « comment mieux se faire obéir dès la première demande ». Chez Orange comme chez Capgemini, on remet un guide aux parents, avec un certain nombre de conseils pratiques. BNP Paribas, de son côté, a choisi de mettre en place une semaine de la parentalité, où les salariés peuvent venir se renseigner, rencontrer des experts, etc.

Des congés allongés

Les congés maternité sont aussi au cœur des préoccupations de beaucoup d'entreprises : L'Oréal, par exemple, permet à ses salariées françaises de bénéficier d'un congé allongé, porté à 20 semaines au lieu de 16, entièrement rémunéré et dont il est possible de bénéficier jusqu'aux trois ans de l'enfant. La marque de cosmétiques permet également aux hommes de bénéficier de dix jours de congés payés au moment de la naissance. Les hommes, justement, sont aussi mis en avant chez Orange, par le biais du programme Happy Men Share More, réseau inter-entreprises dont sont partenaires la RATP, EDF ou la Caisse des Dépôts. Ils y échangent sur les manières de mieux partager les tâches liées, notamment, aux enfants.
Mais favoriser la parentalité, cela peut aussi passer par la mise en place de mesures plus importantes encore. Ainsi, Capgemini permet à certains de ses collaborateurs parents de télétravailler. Cette solution est notamment encouragée au moment de la grossesse et dans les premiers mois de l'enfant, où un retour progressif, mêlant télétravail et présence au bureau, est proposé. Des aménagements horaires sont aussi permis par la Banque de France, qui permet aux femmes enceintes de raccourcir leurs journées, jusqu'à 1 h 30 à partir du sixième mois. Plus connue, la crèche d'entreprise est l'une des solutions choisies par Bouygues Telecom. C'est aussi une infrastructure onéreuse, pas toujours facile à mettre en place, surtout dans de petites sociétés.

Une déconnexion encouragée

La Poste, de son côté, a notamment choisi d'aider les familles monoparentales : pendant les vacances scolaires, priorité de congé pour les parents divorcés ayant la garde de leur enfant en âge de scolarité obligatoire ; prise en charge des frais de garde de nuit des enfants de moins de 16 ans si la personne est amenée à̀ dormir hors de chez elle pendant une formation, font partie des dispositions adoptées. Plus étonnant peut-être, l'opérateur accompagne les salariés-parents dans leur droit à la déconnexion, les incitants à ne pas envoyer d'emails, par exemple, en dehors de leurs heures de travail.

Favoriser la réussite éducative de leurs enfants

Pour la plupart des salariés parents, la préoccupation quotidienne majeure n'est autre que la réussite éducative de leurs enfants. Ainsi, ils estiment avoir besoin de soutien particulièrement sur le plan du « suivi de la scolarité (77 %), et du suivi des devoirs à la maison (74 %) de leurs enfants »**. Et pour cause : la majorité des parents sont également actifs professionnellement (à 85 % chez les pères et à environ 73 % pour les mères***). En fonction de leur disponibilité, c'est donc après le travail que la plupart des salariés s'occupent de la scolarité de leurs enfants. Ce qui correspond souvent à un ajout de stress dans la journée. Face à cette réalité, les entreprises telles que CER France, Total, Essilor, Airbus ou encore Ipsos ont fait le choix de proposer à leurs collaborateurs des services, pour leur faciliter le soutien scolaire ou l'aide aux devoirs. Ainsi, des solutions comme le Campus Parentalité, permettent de favoriser la réussite scolaire des enfants et donc de diminuer l'inquiétude des parents sur ce point essentiel, leur permettant ainsi d'être plus efficace au travail.

Pour clôturer la convention, le président de l'OPE, Jérôme Ballarin résume : « Les salariés demandent davantage de mesures concrètes liées notamment au développement du télétravail, à la souplesse des horaires et à la prise en compte de la vie personnelle ». Toutes ces dispositions vont dans ce sens, celui d'une parentalité épanouie favorisée par l'entreprise, mais surtout comprise par celle-ci. Nous en sommes qu'aux prémices mais en vue d'une telle réalité, ces actions seront probablement amenées, à se généraliser dans les années à venir…

Vous aimerez aussi

article

Campus Parentalité Nathan en faveur de l'épanouissement des familles des collaborat·eur·rice·s parents du groupe STEF

Interview le 17 juin 2020 de Céline MARCINIAK, Directrice Responsabilité Sociale du Groupe STEF dans la [...]

article

Témoignage | Le soutien à la parentalité chez Aviva France

Sylvie CHARTIER-GUEUDET (Directrice inclusion & bien-être au Travail chez Aviva France) : "Le 1er janvier 2019, [...]

article

Les actions de soutien à la parentalité de D&Consultants à l'égard de ses salarié(e)s

D&Consultants est une entreprise durable qui s’engage depuis plusieurs années pour améliorer la [...]

article

Difficultés scolaires, évaluations de rentrée... Comment aider vos salariés-parents à préparer sereinement leurs enfants à la reprise des cours en septembre ?

Selon l’enquête[1] menée par l’ANDRH[2], 95 % des entreprises interrogées ont [...]

article

[#SQVT : du 15 au 19 juin 2020] : Innovez cette année sur vos pistes d’actions en faveur du bien-être en télétravail

Dans ce contexte exceptionnel où le télétravail (rotation des équipes dans les bureaux) et [...]

article

[Covid-19 / Ecole à la maison] Proposez une solution à vos collaborateurs

Nathan propose aux entreprises une solution de soutien à la parentalité pour leurs collaborateurs. 

article

[Témoignage] Les salariés se sont montrés curieux et séduits par l’initiative

Audrey Freret, Responsable des ressources humaines Groupe chez Ofracar, nous explique les raisons qui l’ont [...]

article

[Témoignage] Les managers aussi ont un rôle à jouer !

Laetitia Bouchacourt, responsable d’une équipe de quinze personnes au sein de la direction digitale d’une [...]

article

Qualité de vie au travail (QVT) : droits et devoirs.

En France, le Code du travail s’implique depuis de nombreuses années déjà dans [...]

article

[Témoignage] Qualité de vie au travail : « L’entreprise et ses salariés ont tout à y gagner ! »

Aglaé Souchon, Responsable des ressources humaines chez Sejer, nous explique les raisons qui l’ont [...]

article

Parentalité en entreprises, la fin des tabous ?

Cumuler un emploi salarié avec le fait d’être parent nécessite une organisation sans faille au [...]

article

10 ans d'engagement pour l'équilibre des temps de vie. Joyeux anniversaire l'OPE !

Mardi 22 janvier 2019, nous avons célébré les 10 ans de l’OPE (l’Observatoire de la [...]

article

Quelles sont les attentes des nouveaux talents ?

Pour recruter de nouveaux talents, les entreprises doivent attirer les jeunes qui arrivent sur le marché du travail. [...]

article

L'équilibre entre vies personnelle et professionnelle, un levier pour les entreprises

DRH et dirigeants d'entreprise l'ont compris et l'intègrent de plus en plus : pour être productifs, les [...]

Contact

Prenons contact pour construire votre projet RH

Solutions Parentalité

Nos équipes sont disponibles pour vous accompagner dans votre projet RH.

Contactez-nous ou prenez rendez-vous :

campus.commercial@sejer.fr

01 45 87 52 22

* champs obligatoire

En tant que professionnel, en renseignant votre email vous acceptez de recevoir nos newsletters, des contenus personnalisés, des offres adaptées et des enquêtes. Les informations vous concernant sont recueillies à partir de ce formulaire pour le compte de de la marque Nathan / Sejer.
En savoir plus. Consulter la charte de protection des données personnelles

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’informations de notre part, vous pouvez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent dans chaque email. Conformément à la Loi Informatique et Liberté de n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au Règlement (UE) 2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr.
Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente.